La Digue  Revue par Tate
9, rue Abrevoirs. Montaigu. Tel.02 51 06 34 48.

C'était un mardi et Trevor et je venais de voir mon bon ami Ron descendre à l'aéroport de Rennes, à son retour en Angleterre. Notre plan était de trouver un restaurant dans le nord de la Vendée que, en raison de la distance de l'endroit où nous sommes basés, nous n'avons pas souvent visiter la région. Nous étions un peu tard pour Trevor pensé que ce serait une bonne idée de la tête à Montaigu la ville le plus proche et assez grande sur notre route. Trevor avait un esprit d'essayer un restaurant qu'il avait vu sur les rives de la Maine juste sous les remparts du château et que nous avons traversé le pont, nous pouvions voir que même à 13h15 sur un mardi midi sur la terrasse du restaurant a été emballés, ce qui est généralement un très bon signe. Trevor a été conduite et a trouvé son chemin à travers les rues étroites de la rive du fleuve et le restaurant, et tandis qu'il allait se garer on m'a montré à une table. Ce fut une journée chaude et ensoleillée magnifiquement et il aurait été fabuleux pour manger sur la terrasse couverte avec sa vue imprenable sur le fleuve, cependant que la terrasse était pleine Olivier, le maître d'hôtel m'a montré à une table juste à l'intérieur, à côté de ouvrir des portes patio. Je dirais que si vous voulez essayer ce restaurant soit vous livre et demandez une table sur la terrasse ou arriver tôt que de manger sur la terrasse serait sans doute améliorer votre expérience, à condition que la météo était bonne.

Notre table était dressée pour deux et nous étions assis sur des banquettes rembourrées sur lesquelles de nombreux restaurants aurait pressé quatre personnes. La salle à manger était fraîche et aérée, avec des portes de patio à la terrasse ouverte. Je pouvais déjà dire que cela allait être mon genre de restaurant, il y avait une atmosphère détendue à ce sujet avec Olivier établir la norme en short rose, une chemise rose et un mouchoir noué autour de son cou, il était décontracté et même si le restaurant était très occupé, il prenait tout dans sa foulée. Trevor est arrivé et je lui ai ordonné une bière sans alcool, ils ne servent pas un vin de la maison donc j'ai commandé un verre de rouge, qui quand il est arrivé s'est avéré être un Côtes de Blaye. Les boissons sont arrivés avec les menus, il y avait mis les repas de € 15 à la hausse et nous avons décidé sur le repas de 20 € qui nous a donné un choix de 3 entrées, 3 plats principaux et un dessert. Nous avons tous deux choisi la salade de gésiers bien qu'il y avait un choix de tartare de thon ou de la mousse de saumon et pour le plat principal. Trevor a choisi l'Onglet de Boeuf et j'ai choisi le Souris d'agneau Confite le troisième choix du plat principal était de lotte. Les Côtes de Blaye était un vin très agréable, il n'était pas bon marché à 6 € un verre, mais comme je n'avais pas vraiment étudié la liste des vins que je n'ai aucune idée de ce qui était disponible et à quel prix, et comme j'étais le seul potable, une bouteille entière au déjeuner aurait été excessif et m'a vu endormi sur le voyage de retour. Il y avait deux jeunes serveuses et un jeune serveur travaillant aux côtés d'Olivier et le service même si nous avions arrivés assez tard a été détendue et amicale.

Les entrées sont arrivés et ce qu'ils étaient plats. Les plaques semblait merveilleux, les gésiers, qui étaient dodus et très rares, ont été aussi bon que tout que j'ai jamais goûté et comme ils étaient très rouge, ils étaient en contraste frappant avec la salade de roquette verte petite pour faire bonne mesure avait une tranche de foie gras sécrétés parmi elle. Il y avait tartelette au fromage de chèvre chaud, qui comprend le fromage de chèvre sur une tranche de jambon vendéen sur une tranche de brioche, en vérité, la brioche était un peu brûlé sur le mien, mais il n'a pas gâché le goût terrible salée forte. Il y avait des rubans de concombre, dés de tomate, la carotte râpée et un radis délicieux, dont j'ai mangé le plongeant dans la Fleur de Sel qui a été le condiment de table. Il y avait 3 petites rayures sur la préservation sur le côté gauche de la plaque, betterave rouge, orange pomme, et l'oignon jaune, qui en plus d'être visuellement très étaient tous très savoureux, et pour faire contrepoids que de l'autre côté de la plaque 3 petits points verts d'herbe mayonnaise aromatisée. Comme démarreurs aller cet été hors du tiroir supérieur, les différentes saveurs et textures étaient tous parfaitement équilibrés et si elle était la seule entrée que je pourrais manger pour le reste de ma vie je ne serais pas malheureux. Le personnel était attentionné mais pas envahissants et le service était efficace mais sans hâte. J'aurais pu moi-même vu dans les temps passés avec un groupe d'amis laisser filer les après-midi, manger et boire sur la terrasse.

Entrées plus nous avons attendu nos plats principaux avec une grande impatience, et quand ils sont arrivés, nous n'avons pas été déçus. Ma Souris d'agneau Confite était un jarret d'agneau servi dans petite casserole avec un ragoût de tomate, carotte, haricots verts et les oignons dans une sauce épaisse et soyeuse avec une profondeur étonnante de saveurs et de l'crémeux purée que vous pouvez imaginer. J'avais quelques problèmes garder le pot de tourner sur le plat de service, même si j'avais essayé avec et sans le papier napperon fourni pour ce seul but. Olivier remarqué mon dilemme et ayant essayé le napperon lui, il a levé le pot et a giflé une fine tranche de pain sous elle qui guérit instantanément le problème et m'a permis de s'installer à savourer ce qui était une symphonie absolue de goût. L'agneau était fondante tendre, il est tombé de l'os et était plein de saveur. Tout était impeccable et le second verre de Côte de Blaye seulement servi à l'améliorer encore.

Trevor était d'avoir Onglet de Boeuf qui est bavette de bœuf et est servi de plus en plus en France, car elle est une alternative moins coûteuse à filet, mais c'était la première fois que j'avais vu dans l'Onglet la forme d'un filet mignon. Il était parfaitement cuit, tendre et très savoureux et il a été servi avec frites de maison. Ils ont été absolument excellent et un vrai régal, comme Fries de maison sont malheureusement devenus si rares dans les restaurants, maintenant qu'ils qualifient presque comme une espèce menacée. Tous trop tôt nous avions terminé nos plats principaux et qu'il était temps de choisir nos déserts, je suis allé pour une tarte tatin tout Trevor a opté pour un tiramisu. Ma tarte Tatin était fabuleux, les grandes tranches de pommes étaient juste sur la morsure et la garniture au caramel donné le plat d'une douceur qui était en parfaite juxtaposition à la pomme légèrement acidulée. Tiramisu Trevor était très beau et goûté à peu près les mêmes. L'arôme du café en profondeur et l'éponge de lumière ont été équilibrés par de la crème, le mascarpone et la liqueur. Les deux plats étaient servis avec crème glacée, qui, avec le foie gras étaient probablement les seules choses que nous avons mangé qui n'avait pas été faite sur les lieux. Nous avons tous deux fini le repas avec des cafés de grandes et si j'ai été obligé de manger dans ce restaurant tous les jours pour le reste de ma vie je ne serais pas malheureux, il était tout simplement très bon.

Le coût total du repas était € 58,60, ce qui n'est pas bon marché pour le déjeuner, mais ce fut un repas de très grande qualité et je suis toujours prêt à payer pour la qualité. Le restaurant lui-même était dans un cadre charmant, l'ambiance était détendue et le personnel était charmant. Si vous êtes heureux de passer 30 € par tête sur ce restaurant déjeuner puis prendra un certain battre et si nous trouvons quelque part mieux cette année, nous serons dans un régal rare en acte. Je recommande vivement ce restaurant. Tate - 2011




A propos de l'auteur: Tate passe les étés de la Vendée et il est passionné du bon vin et la bonne cuisine, il écrit exclusivement pour le www.vendee-guide.co.uk
La copie de cet article est permise aussi longtemps que l'article est complet et est publié conjointement avec les crédits.

VENDEE GUIDE,     Information touristique |  Histoire de la Vendee | Hebergements | Photos | Videos | Revues, 
Vendee Guide in English
Sud Vendee.... Haut Bocage.... Littoral.... Marais Poitevin.... Marais Breton.... Bas Bocage.... Plaine.... Marais Olonne..
Restaurants Marais Breton
Restaurant Sud Vendee
Restaurants Littoral
Restaurants Haut Bocage
Restaurants Bas Bocage
Restaurants Marais Poitevin
Restaurants Foret de Mervent
Restaurants Fontenay-le-Comte
Restaurants Plaine
Restaurants St.Gilles-Croix-de-Vie
Restaurants St.Hermine
Restaurant La Chataigneraie
Restaurants l'Aiguillon-sur-mer
Restaurants La Faute-sur-Mer
Restaurants La Tranche-sur-Mer
Restaurants Les Sables-d'Olonne
Restaurants Lucon
Restaurants Bretignolles
Restaurants L'Ile-de-Noirmoutier
Restaurants Les Herbiers
Restaurants Pouzauges
Restaurants St.Jean-de-Monts
Restaurants la Roche-sur-Yon
Restaurants Venise Verte
Restaurants Montaigu
View from the Terrace at the Digue Restaurant, Montaigu
La Digue Restaurant,  Montaigu
Dining at La Digue Restaurant, Montaigue
Tate at la Digue To read his personal disclaimer click on image
The Maitre'D at La Digue Restaurant
Tate at la Digur Restaurant, Montaigu
Salade de Gisiers
Souris d'Agneau Confite
Onglet de Boeuf
Tart Tartan
Tiramisu
Retour au Montaigu Restaurants
Contactez-nous | Faire de la publicité | Hébergement  | Juridique | Plan du site
Conformément à la loi "Informatique et Libertés " du 6 Janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit , s'il vous plaît contactez-nous.
Copyright © 2011 Vendée- Guide.com