Fontenay-le-Comte Biennale fete  by Tate

Dernièrement, Trevor a été surmenage, il tente d'une seule main pour obtenir son complexe Gites prêt pour la saison et, par conséquent, il est à la recherche et sans doute se sentir très fatigué. Donc, aujourd'hui étant un dimanche et qu'il puisse avoir un peu de répit à partir du travail qu'il est venu à ma place. Le plan était de prendre le déjeuner, une tarte maison que j'avais préalablement cuits et congelés, et après avoir mangé d'entrer dans Fontenay-le-Comte pour voir la Biennale (Biennale de jumelage Parade). Fontenay-le-Comte est jumelée avec cinq autres villes d'Espagne, Pologne, Roumanie, Burkina-Faso et les Etats-Unis, et quand il devient possible, je crois que Fontenay-le-Comte sera dans l'avant-garde à se jumeler avec Moon Base Alpha et du projet Mars 1.

Nous sommes arrivés au sens figuré à la "Gates" de Fontenay-le-Comte pour découvrir les ont enfermés, en fait, toute la ville était verrouillé si serré, c'était comme si on attendait la visite d'Ali Baba. N'ayant pas trouvé une effectifs les obstacles que nous pourrions poser des questions sur stationnement pour personnes handicapées, nous avons essayé de se faufiler à travers un dédale de ruelles, mais peu importe de quel côté nous nous sommes tournés nous sommes tombés sur un barrage routier. Nous avons finalement renoncé et a décidé de faire notre chemin vers la Place de Verdun, où la gare routière est située et voilà il était là, un grand parking handicapés. Nous nous sommes garés et erra à travers la place qui a été étonnamment vide. Il était entouré de chapiteaux et de logement Gazebos endroits pour manger et boire chacune représentant des villages locaux. Centrale a été une grande scène couverte où nous avons supposé divertissement musical de la soirée aura lieu. J'ai été choqué qu'il n'y avait pas plus de gens au sujet, et j'ai pensé qu'il n'avait pas de bon augure pour un festival qui devrait attirer si peu de gens. Nous avons fait notre chemin sur la rue de la République et tourné à gauche vers le fleuve, nous avons trouvé une table à l'extérieur d'un droit sur la barre de côté de la route et s'assit prêt pour ce qui était censé être un «o» 2 Démarrage d'horloge. horloge 2 'o' allaient et venaient, il y avait des gens qui défilent, mais ils étaient membres de la foule, il n'y avait aucun signe de cavalcade. Nous avons fait nos boissons dernière et pas d'autre choix, nous nous sommes assurés de gens qui regardaient. Trevor a ensuite rencontré le propriétaire du bar dans sa commune Saint-Martin des Fontaines, ils ont discuté pendant un certain temps et ensuite l'objet de la parade se levant, il dit qu'il obtiendrait très occupé par l'horloge d'environ 7 'o'. Nous avons pensé qu'il plaisantait, mais il n'était pas. Lorsque le premier des bandes finissent par nous atteint, il était d'environ 4,30, ils ont joué quelque chose de méconnaissable suivie par plusieurs appels de trompette espagnole. La foule a répondu par des acclamations et ils marchaient sur un autre de quinze mètres et il n'a une fois de plus, pas étonnant que tout cela était si long. Le groupe a été suivie par un flotteur de guirlandes de fleurs en papier et sportives trois filles qui étaient manifestement reines de quelque chose, mais je ne pouvais pas dire ce que. Puis une autre fanfare a été suivie par un autre flotteur, ce n'était certainement pas un carnaval de Rio, Carnaval Bridgewater ou même Teignmouth Carnaval, pour cette question. Il a été de longue haleine et tout a été très sensiblement les mêmes, et par l'horloge 6 'o' est venu Trevor et j'en avais assez. Il est ironique de constater que nous avons fait notre chemin de retour jusqu'à la rue de la République dans l'une des accalmies entre les bandes et de nombreux chars, nous avons vu le premier des groupes étrangers et des flotteurs qui arrivent, ils ont cherché tout au long de mieux et je ne pouvais pas m'empêcher de penser que nous partions tout comme le plaisir a été de départ.

Certains autres amis m'ont dit qu'ils avaient visité Fontenay le Comte, le lendemain soir et il y avait de la musique et la danse et beaucoup de gens dans la place de Verdun, et si elles ne sont pas restés longtemps, ils ont dit qu'il avait toutes les caractéristiques de une soirée qui se passe. La morale de cette histoire de carnaval particulier, semble être que, dans le Vendée jamais arriver tôt, je suis sûr que ce particulier événement de trois jours aurait eu de nombreux temps forts, et à en juger par les foules qui s'étaient accumulés au moment où nous sommes partis, le fin de la parade et de divertissement de la soirée qui allait suivre aurait été très amusant. Le problème aurait été que trouver un point de vue pour regarder le défilé à partir, si vous y êtes arrivé à un moment sensible, aurait été très difficile, voire impossible. Peut-être qu'il suffirait simplement d'être là et vous imprégner de l'atmosphère, ce qui a été la construction que nous avons quitté, mieux encore trouver quelqu'un avec un appartement sur la rue de la République qui avait une partie de la Biennale. Peut-être une recommandation plus réaliste serait aller tôt le déjeuner qu'il s'en aller tout en regardant autour de la ville, puis de trouver un point de vue pour regarder les derniers stades de la parade et de séjour pour les festivités du soir. Tate - 2010


VENDEE GUIDE,     Information touristique |  Histoire de la Vendee | Hebergements | Photos | Videos | Revues, 
Vendee Guide in English
Sud Vendee.... Haut Bocage.... Littoral.... Marais Poitevin.... Marais Breton.... Bas Bocage.... Plaine.... Marais Olonne..
Retour au Fontenay-le-Comte
Contactez-nous | Faire de la publicité | Hébergement  | Juridique | Plan du site
Conformément à la loi "Informatique et Libertés " du 6 Janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit , s'il vous plaît contactez-nous.
Copyright © 2011 Vendée- Guide.com